Paysage gomtrique

 ::   ::   :: 

      

Paysage gomtrique

   ISAMK 21, 2007 4:43 pm

...
Georges Braque

Le Golfe des Lecques, 1907

Nous sommes devant un golfe entour de montagnes et d'un champ d'oliviers dessins sans dtail, mais avec prcision. Les formes sont couvertes de couleurs vives et contrastes. La composition est simple et la couleur, tantt tale en aplat, tantt pose par de petites touches, rappelle la technique impressionniste ou, mieux, celle des pointillistes. Comme eux, et surtout sur les traces de Paul Czanne, Braque se promne dans le Midi de la France et, sous un soleil intense, produit des tableaux qui dgagent chaleur et expression. La perspective classique, qui creuse l'image par des lignes obliques pour donner l'impression de la profondeur, a t abandonne. Le tableau s'inscrit sur un plan deux dimensions : la hauteur et la largeur. Mais l'originalit de cette peinture rside avant tout dans l'usage de la couleur. Des rouges, des violets et des verts, utiliss cte cte, crent des contrastes colors violents. C'est l'utilisation de ces couleurs "criardes" que les peintres fauves doivent leur nom.
Toutefois le souvenir de Paul Czanne est l, imposant ordre et rigueur. Les dtails sont sacrifis en faveur d'une grande simplicit : la stylisation, sans qu'il s'agisse d'un appauvrissement de la forme. Braque enlve tout ce qui lui parat superflu pour garder l'essentiel. Ainsi l'image devient plus prcise, plus intense. Elle agit comme un symbole. Elle devient emblmatique. L'artiste ne copie plus la nature mais construit sa propre image partir des innombrables lments que sa vision lui procure.
...

...
Georges Braque
Le Golfe des Lecques, 1907
Huile sur toile
38 x 46 cm
Donation de Louise et Michel Leiris en 1984
Muse national d'art moderne - Centre Georges Pompidou
n d'inventaire : AM 1984-496
Sesam, Paris, 1998
...
...

ISAMK
Admin

: 220
: 10
: 135
: 31/07/2007

http://www.isamk.ahlamontada.com

    

: Paysage gomtrique

   ISAMK 21, 2007 5:00 pm

...
Georges Braque
Route L'Estaque, 1908

Une route zigzague entre feuillages et maisons. Braque abandonne sa manire fauve et suit le conseil de Paul Czanne, selon lequel "il faut traiter la nature avec le carr, le cercle et le rectangle...", c'est--dire reprsenter la nature avec des formes gomtriques. Ce paysage l'Estaque est dessin avec des triangles, des rectangles et des ellipses. Les arbres et les branches sont interprts par des lignes droites et obliques, simplifies l'extrme. Les maisons suivent le mme exemple. Les lignes noires (cernes), qui contournent les lments reprsents organisent une grille dure et prcise sur la surface du tableau, la perspective bascule, l'espace cesse d'tre raliste. La peinture est pose par des coups de pinceaux obliques qui animent l'image. Pourtant la couleur est pauvre, comme si cette proccupation constante pour la gomtrie avait amen Braque ngliger sa fonction attirante et sensuelle. Ici ce sont des non-couleurs : des ocres qui tirent parfois vers le marron ou des roses fans, et du vert, qui est la couleur la moins perue par le regard, la plus discrte.
...

...
Route L'Estaque, 1908
Huile sur toile
46 x 38 cm
Don de la Socit des Amis du Muse national d'art moderne en 1951
Muse national d'art moderne - Centre Georges Pompidou
n d'inventaire : AM 3060 P
Sesam, Paris, 1998
...

ISAMK
Admin

: 220
: 10
: 135
: 31/07/2007

http://www.isamk.ahlamontada.com

    

: Paysage gomtrique

   ISAMK 21, 2007 5:10 pm

...
Georges Braque
Les Usines du Rio-Tinto L'Estaque, 1910

Ce tableau reprsente les usines du Rio Tinto et les maisons qui les entourent L'Estaque, dans le sud de la France. La perspective classique et la structure plate des formes sont remplaces par une nouvelle tentative de vision en trois dimensions. Les btiments sont reprsents en facettes, comme si Braque dsirait nous les montrer de tous les cts. La surface du tableau ondule, acquiert du relief. Par contre, la couleur est limite et uniforme. Pour compenser cette absence de dtail et de couleur, l'artiste peint avec de petites touches qui accrochent la lumire et donnent une impression de mouvement et de chaleur. La stylisation gomtrique tend faire apparatre les maisons comme de petits cubes. Braque et tous les artistes qui ont utilis cette manire de peindre ont t appels cubistes.
...

...
Les Usines du Rio-Tinto L'Estaque, 1910
Huile sur toile
65 x 54 cm
Donation de M. et Mme Andr Lefvre en 1952
Muse national d'art moderne - Centre Georges Pompidou
n d'inventaire : AM 3973 P
Sesam, Paris, 1998
...

ISAMK
Admin

: 220
: 10
: 135
: 31/07/2007

http://www.isamk.ahlamontada.com

    

: Paysage gomtrique

   ISAMK 21, 2007 5:17 pm

...
Jean Hlion
Composition orthogonale, 1930

Dans cette composition gomtrique abstraite faite de lignes droites, de rectangles et de couleurs plates, rien ne ressemble la vision relle d'un paysage. Pourtant on peut en imaginer un, absolument dpouill de tout dtail pittoresque, rduit sa plus simple expression. Ceci aurait pu tre par exemple une vue d'avion d'une ville moderne dont tous les dtails seraient, cause de la distance, effacs pour cder la place aux lignes essentielles de son organisation.
Ces lignes, fines ou paisses, dessinent une sorte de grille dure. Il y en a qui sont ininterrompues, d'autres se bouclent, formant des rectangles et des carrs. Indiquent-elles des rues, des rails de tram, des circuits de mtro ? Avons-nous affaire des pts de maisons, des passages, des places, des parkings ? On peut croire ici que l'artiste s'est comport en architecte.
Mais tous ces plans peuvent aussi avoir une existence autonome. Les formes gomtriques peuvent tre l pour former une composition harmonieuse et paisible, sans rfrence la ralit. Le regard glisse sur la surface, se heurte aux lignes fermes qui obstruent les passages, joue cache-cache avec ce qui est "devant" ou "derrire" les lignes. La perspective est dite "chromatique" car il y a des couleurs qui s'imposent notre regard plus vite, plus intensment que d'autres. Les rouges avancent vers nous, les gris reculent, le noir "saute aux yeux" avec insistance. Ici tout est sr, prcis, limit, incontournable. Pourtant cette simplicit n'est pas toute fait facile : "Rien n'est moins clair que la gomtrie", dit le peintre amricain De Kooning. Les formes gomtriques sont comme des chiffres, elles nous obligent sortir de nous-mmes, rflchir. En quelque sorte elles nous librent du rel et de son poids, pour nous faire entrer dans un autre ordre des choses.
...

...
Jean Hlion
Composition orthogonale, 1930
Huile sur toile
100 x 81 cm
Achat en 1975
Muse national d'art moderne - Centre Georges Pompidou
n d'inventaire : AM 1975-66
Sesam, Paris, 1998
...

ISAMK
Admin

: 220
: 10
: 135
: 31/07/2007

http://www.isamk.ahlamontada.com

    

      


 ::   ::   :: 

 
: