مواضيع مماثلة

FILMS D'ANIMATION NARRATIFS

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل

FAUX ET USAGE DE FAUX

مُساهمة من طرف Admin في الثلاثاء يوليو 31, 2007 1:08 am

FAUX ET USAGE DE FAUX

Un jeune musicien ambulant essaie de jouer sur sa guitare un morceau de rock and roll. Toutefois, il fait toujours la meme faute au moment fatidique. Et c'est justement cette faute qui se trouve au départ d'une carrière fulgurante dans le monde du rock. Les fausses notes deviennent pour ainsi dire la "griffe" du tricheur et déchainent l'enthousiasme des fans. Mais, parvenu au zénith de la gloire, notre héros est pris de scrupules - peut-etre parce qu'il a conservé un reste d'authentique ambition - car il a entretemps très bien compris, sans se l'avouer, que tout le secret de son succès réside dans cette tricherie. Il rencontre dans les rues nocturnes un ancien ami, celui qui, à ses débuts, l'a initié à la musique. Ce dernier finit par lui inculquer les accords justes. On imagine leur joie à tous les deux lorsque le "joueur de fausses notes" arrive enfin, pour la première fois, à jouer "juste"! Ce petit dessin animé est une amusante leçon sur le thème de l'authenticité et des ambitions artistiques et renonce délibérément au ton moralisateur. La fin reste ouverte et permet une série de conclusions:
1. Ce qui est "juste" n'a pas forcément du succès.
2. Ce qui est du succès n'est pas forcément "juste".
3. Les déviances par rapport à la norme peuvent créer de nouvelles normes.
4. Dans notr société de récupération, meme les déviances par rapport aux habituels clichés sont récupérées et exploitées sur le marché en tant que gags "consommables".



FAUX ET USAGE DE FAUX
35mm, 10 mn 2 s, dessin animé, couleur, animation sur cels, 1980
Design: Volker Kriegel, Ian Moo Young
Animation: Alastair Mcllwain

Admin
Admin

ذكر عدد الرسائل : 824
السٌّمعَة : 22
نقاط : 147
تاريخ التسجيل : 26/07/2007

الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل

FILMS D'ANIMATION NARRATIFS

مُساهمة من طرف ISAMK في الأحد أبريل 27, 2008 3:35 pm

MON FRERE
35mm, 10 mn 50 s, dessin animé en couleur, 1985
Animation: Hayo Freitag, Jurgen Heer

Le vieil homme a un frère. Il l'aime tellement qu'il possède meme quelques photos de ce dernier. Puis il se produit une formidable explosion. Dans le paysage dévasté, il n'y a plus que des ruines et le vieil homme. Et son frère, naturellement, le pilote du bombardier.

Lors du festival international du dessin animé de Zagreb, en 1986, le film "Mein Bruder" a recu le prix spécial de l'animation.



عدل سابقا من قبل walid في الأحد أبريل 27, 2008 3:39 pm عدل 1 مرات

ISAMK
Admin

ذكر عدد الرسائل : 220
السٌّمعَة : 10
نقاط : 135
تاريخ التسجيل : 31/07/2007

http://www.isamk.ahlamontada.com

الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل

رد: FILMS D'ANIMATION NARRATIFS

مُساهمة من طرف ISAMK في الأحد أبريل 27, 2008 3:37 pm

LA MAUVAISE HERBE
4mn 32 s, dessin animé en couleur, 1990
Animation: Thomas Stellmach

Le pays des escargots n'a guère plus que la superficie d'une pierre. "par les moyens du dessin dynamique, le film réussit à traduire de façon métaphorique les nécessités de la conservation de notre environnement naturel. L'invasion irrépressible du béton fournit le point de départ de la critique: à partir de là, il montre comment les derniers vestiges de nature existant dans notre univers urbain sont peu à peu condamnés à disparaitre. Le film est un appel à la sauvegarde de la multiplicité écologique au sein de nos villes. La nature est ici symbolisée par les mauvaises herbes, qui luttent contre leur extermination." (Filmbewertungsstelle Wiesbaden)



عدل سابقا من قبل walid في الأحد أبريل 27, 2008 3:51 pm عدل 1 مرات

ISAMK
Admin

ذكر عدد الرسائل : 220
السٌّمعَة : 10
نقاط : 135
تاريخ التسجيل : 31/07/2007

http://www.isamk.ahlamontada.com

الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل

رد: FILMS D'ANIMATION NARRATIFS

مُساهمة من طرف ISAMK في الأحد أبريل 27, 2008 3:45 pm

Le terme « cinéma d'animation » est passé dans le langage courant. En se distinguant de celui de « dessin animé », trop connoté, il semble vouloir s'adresser à un autre public que le public enfantin. En réalité, le cinéma d'animation est le terme générique qui inclue l'ensemble des formes cinématographiques dites « image par image », dessin animé compris. Depuis plus d'un siècle, l'animation donne vie à toutes formes de matériaux et d'objets inertes, mais seul le marché du dessin animé pour les enfants a su s'imposer auprès du grand public.
Une culture du cinéma d'animation s'est développée ces dernières décennies faisant remonter à la surface des formes et des contenus moins commerciaux et moins standardisés, correspondant à ce que l'on pourrait définir comme un cinéma d'auteur.
A l'intérieur de ce cinéma d'auteur, s'adressant aux enfants comme aux adultes, toutes les techniques sont représentées depuis le dessin animé traditionnel jusqu'aux technologies les plus récentes. Depuis Autour d'une cabine et Pauvre Pierrot, seuls rescapés de l'œuvre développée par Émile Reynaud avant l'invention du cinématographe dans les années 1890, le cinéma d'animation a repoussé les limites de l'imaginaire vers des territoires aussi lointains que proches, communs à tous, petits et grands.

ISAMK
Admin

ذكر عدد الرسائل : 220
السٌّمعَة : 10
نقاط : 135
تاريخ التسجيل : 31/07/2007

http://www.isamk.ahlamontada.com

الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة

- مواضيع مماثلة

 
صلاحيات هذا المنتدى:
لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى