LESSTED ou l'importance du design pour lentreprise

 ::   ::   :: 

      

LESSTED ou l'importance du design pour lentreprise

   design06 05, 2010 6:04 pm

webmanagercenter.com - 02 Novembre 2009 07:35:00
Tunisie - Enseignement:
LESSTED ou l'importance du design pour lentreprise
Par Amel Belhadj Ali.

Prs de 700 conventions signes aves les entreprises, des diplms dissmins dans les quatre coins du monde, de la Core du Sud jusquau Canada, en passant par les pays du Golfe. LEcole suprieure des Sciences et Technologies du Design, (ESSTED) a brill par ses ralisations malgr son tout jeune ge, elle est ne la fin du deuxime millnaire.

A lESSTED, ce nest pas largent qui est le nerf de la guerre, cest plutt la matrise, lexpertise, la mthodologie et le savoir-faire. En France o nous avons t forms avant de crer lESSTED, on cultive la stratgie de lintelligence, on ne la vend pas, on ne vous enseigne pas tout et surtout pas la matrise de la labellisation car un label se dfend comme un drapeau ou un pays. Cest ce qui fait de lhexagone la plateforme des designers dans toutes les industries de par le monde, assure Raf Malek, aujourdhui professeur en Sciences et en Technologie du Design lEcole aprs lavoir dirige pendant trois mandats

Il a fallu que les Tunisiens, poursuivant des tudes en France, arrivent matriser le processus, les techniques de reprsentations, limpression de limage, la cration des labels, les mthodologies avant de crer leur propre cole, un temple pour le design made in Tunisia.

Pour lhistoire, jusquen 1997, la cration dune cole suprieure de design ntait pas lordre du jour, si ce nest lheureux hasard qui a runi Sadek Chabane, alors ministre de lEnseignement suprieur, avec les doctorants forms en France. Un projet pour la cration dune cole de design lui a t prsent.Conscient de la ncessit dun tel produit pour rpondre aux nouvelles exigences de lconomie tunisienne en pleine volution et qui souvrait sur lextrieur, le ministre et avec lui lEtat l'ont adopt.

Les raisons taient videntes, le march international voluait, le pays trop exigu pour ses industries tendait se dployer sur dautres marchs o la concurrence volue. Il ne sagissait pas que de produire, il fallait innover, utiliser les nouvelles technologies, renforcer les stratgies marketing, dvelopper la culture de la labellisation et prendre en compte des composantes importantes telles le packaging, limage de marque et la dimension identitaire.

Et qui mieux quun designer au fait de son mtier peut faire cela? Un designer qui sait adapter lespace au contenu, valoriser le produit au moindre cot. Car dans tous les pays dvelopps, lentreprise est elle-mme considre comme un projet, un prototype sur lequel il intervient. Tout y est bien tudi, de la prsentation du produit le plus sophistiqu au plus simple, pour plus dergonomie, de fonctionnalit et desthtique.



En France, par exemple, dans les annes 60, trs peu dindustriels se proccupaient de la forme sous laquelle leurs produits sont reprsents, aujourdhui, la tendance a chang, il sagit pour eux tout juste de savoir ce que leur coterait lapport dun designer renomm pour valoriser leurs produits. Une tude ralise a montr que le consommateur moyen subit chaque jour 150 marques, 800 mots diffrents, 2.000 images et 20.000 fractions dimages ! Que lui reste-t-il de tout cela ? Rien. Do limportance du designer qui joue sur les sens car pour quil y ait mmorisation, il doit y avoir motion, le designer le sait et la pratique au quotidien. Le designer est le communicateur de lentreprise moderne.



Observez donc la mue de lunivers publicitaire dans notre pays, la qualit tranche avec les spots que lon voyait il y a 7 ou 8 ans, ce que vous y voyez doriginal, de percutant et qui fait de leffet sur les tlspectateurs est luvre de nos ressortissants. Vous avez devant vous des exemples difiants comme ceux de la Poste tunisienne, voyez comment son image a volu depuis qu'elle a recrut des designers, il y a galement d'autres exemples, ceux de la compagnie arienne nationale, des agences publicitaires, de la tlvision prive Nessma, des entreprises dans le secteur des textiles et d'autres dans les matriaux de construction de finition. La liste est longue. Tout le monde a besoin de nous, assure Raf Malek.

Car, il y a peine quelques annes, les concepts pour tout ce qui est cration, amnagement des espaces, adaptation du produit son contenant ou du contenant son produit nexistaient pas, nous apprend-il. Loffre tunisienne en matire de produits de toutes sortes navait pas de relation troite avec la ralit conomique. Cest en considrant lensemble du bti culturel, conomique et social que les designers de lESSTED construisent leurs approches conceptuelles et innovatrices.

Le domaine du design tait envahi par les plasticiens et les architectes et tout ce quils y enseignaient relevait de l-peu-prs puisquils nen sont pas des spcialistes. La formation en design devait tre autonome et considre comme une discipline indpendante dautres cursus.

Le matriau a libr la production qui a libr la cration

Car tous les secteurs conomiques ont imprativement besoin de designers et de crateurs. Prenez lexemple du secteur du sanitaire, tout ce qui est accessoires de salles de bains, standards de baignoires ou lavabos sont imports, ce qui a pour consquence des taxes et des prix trop levs. Aujourdhui grce nos ressortissants, la donne a chang, on travaille sur de nouveaux matriaux comme acrylique, on y met les moules et on commence produire. Le matriau a libr la production qui a, elle-mme, libr la cration et la conception. Lors de notre dernire exposition, nos crateurs ont prsent des modles qui ont t tout de suite acquis par des entreprises tunisiennes tel Sanimed , prcise M. Malek.



Il noublie pas en passant de commenter les publicits qui ont envahi tout au long du mois de ramadan nos crans. Un enfant qui parle avec son frre de sa mre en des termes irrvrencieux, peut-il vendre un produit agroalimentaire ? Lorsqu'on veut prserver lenvironnement et que l'on boit une boisson gazeuse pour ensuite jeter la cannette en pleine nature, nest-ce pas absurde ? Quand une famille, pour montrer quelle apprcie le yaourt en aspire vulgairement jusqu la dernire gote du pot, est-ce esthtique ? Ce nest pas digne de notre culture si respectueuse et pudique. Pour lui, la culture du hasard nexiste pas. Les designers tablissent des codes qui partent de lenvironnement culturel et civilisationnel, mais qui sinspirent galement de luniversalit des cultures pour offrir la meilleure image dun produit, pour toucher le consommateur au plus profond de lui-mme, dans ses motions mais sans lagresser, nager contre-courant ou rduire, en quoi que ce soit, la valeur dun produit.

Les efforts fournis par les dirigeants de lEcole de lESSTED ont cependant besoin de reconnaissance. Tout dabord de la part de lentreprenariat qui prend de plus en plus conscience que le paratre est aussi important que le tre pour vendre un produit. Mais aussi une reconnaissance de la part des autorits publiques qui ralisent certainement quon ne peut pas rcompenser un crateur qui enseigne son savoir et son art de la mme manire quon rgle une consultation technique. Le designer offre, dans lexercice de son art, un mlange de cration et d'motion et indniablement une dimension humaine tout produit. Et en la matire, le prix est certainement plus lev.

design06

: 27
: 6
: 60
: 14/09/2010

    

      

- 

 ::   ::   :: 

 
: