Graveur JOEL BAUDY

اذهب الى الأسفل

Graveur JOEL BAUDY

مُساهمة من طرف kouka في الأحد مايو 13, 2012 5:52 am



Joël Baudy, le geste gravé dans la main et le coeur
Ce Breton est graveur-buriniste à main levée, un métier d'art qui se raréfie. Depuis 1997, il a installé son atelier à Préveranges. Un lieu calme et propice à la création.
Bientôt soixante-trois ans et rien ne vient atténuer le coeur que Joël Baudy met à l'ouvrage quand il se penche sur la plaque d'aluminium pour y poser son empreinte. Il exerce un métier qui se raréfie, celui de graveur-buriniste à main levée. Natif de Roscoff, dans le Finistère Nord, comme la croix celtique qu'il a gravée dans l'or et qui illumine son cou. En 1967, il achève ses études d'horloger à Dreux, dans l'Eure-et-Loir,
De la machine... à la main
il baissera les yeux direction l'établi et exercera pendant quinze ans le métier de graveur pantographe à la machine. Parallèlement, il rencontre José, un graveur espagnol qui, en lui prêtant son atelier quelques moments, le convainc d'abandonner la machine et de (re)découvrir tous les exploits que la main peut accomplir. Mais Joël n'abandonne pas son emploi et se façonne en autodidacte à la gravure à main levée.
Grâce aux livres, il s'initie au monogramme et à la calligraphie, qu'il définit comme l'élégance de l'entrelacement des belles lettres (encore plus belles quand elles sont celtes !). Ambassadeur Zippo de 1988 à 1993, il réalise plusieurs tours de France, à coups de démonstrations de gravure en public pour le compte de la marque. Ses contrats avec une bijouterie parisienne spécialisée dans les chevalières en or, son expérience de graveur de couteaux Laguiole, à Thiers, dans le Puy-de-Dôme...
la patience et la persévérance qu'il faut pour aboutir aux premiers résultats, la concentration nécessaire pour ne pas détourner le burin d'un moindre poil, la richesse d'un savoir-faire qui aboutit à la création de pièces uniques. Son métier vibre en lui, jusqu'au bout de ses doigts larges et compacts. : « J'aime ce que je fais, mais je veux avant tout que mes gravures fassent plaisir, transmettre quelque chose de beau dans ce monde très bizarre. »
Un apprenti motivé attendu à Préveranges
S'il brille de par ses talents de graveur en bijouterie-orfèvrerie et autres support - « car tout se personnalise et s'embellit » - Joël Baudy n'a pas peur d'explorer des terrains de gravures inconnus, des plaques d'aluminium anodisé. « Sur ce matériau, l'erreur est interdite ! avertit le buriniste qui a eu le déclic pour l'alu le jour du décollage de l'A380. La moindre échappatoire est impossible à corriger. » Pas assez noble pour certains, ce métal associé au savoir-faire du graveur - et, il faut le dire, de l'artiste - Pour graver à la main la frégate de la Liberté - L'Hermione - sa proue, sa poupe, son mât fin et aérien, mais surtout les coulisses du navire imprimées en autant de détails miniatures que nécessaires pour redonner vie au bateau, Joël a consacré « environ 550 heures ». Mais en principe, ses heures de travail, il ne les compte pas. Mieux encore, il ne les voit pas passer ! Son métier chevillé au coeur et au corps, il s'inquiète de le voir progressivement disparaître.
Installé au lieu-dit Diane, à Préveranges, depuis 1997, Joël voudrait bien « insuffler l'envie de faire ce métier à un jeune motivé. » Un métier physique qui fait appel à un mental d'acier et plusieurs années d'exercice, avant de maîtriser la moindre courbe aérienne, effet linéaire ou éclaté. « J'en apprends encore tous les jours ! », revendique l'esprit autodidacte. C'est en forgeant qu'on devient forgeron et Joël en est la preuve. Il est toujours soucieux d'assurer des performances, comme avec des reproductions de la Tour Eiffel ou du paquebot France, qui a l'air de jaillir du fond de la nuit presque en trois dimensions, du Rafale ou du Concorde - « ce monument de la France » - et même les rouages d'une montre ou d'une Harley Davidson.
Perfectionniste
Mais le perfectionniste le sait, a assisté à plusieurs démonstrations généreuses de ce métier d'art. on gardera en tête cette image du graveur-buriniste à main levée : jamais avare d'explications sur sa pratique, il doit maintenant se taire et se concentrer. Il s'étire l'épaule droite, penche son buste en direction de la table alors qu'il est assis sur une chaise, un peu reculée du coussin sur lequel il façonnera la pièce. Il enfile ses lunettes loupes et, comme un rituel, il touche la mine du burin à plusieurs reprises. Il s'assure qu'elle est bien là ou alors il en extrait quelque flux d'inspiration.
Force et intelligence gravées dans le geste du poignet
Et sans qu'on s'y attende, Joël Baudy entame la gravure. La plaque tourne sur son écrin. Dans un mouvement net et précis, il entaille le métal. On pourrait croire que le burin glisse, . La force et l'intelligence gravée dans le geste du poignet
avatar
kouka

انثى عدد الرسائل : 85
العمر : 31
السٌّمعَة : 2
نقاط : 65
تاريخ التسجيل : 09/10/2007

الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل

الرجوع الى أعلى الصفحة


 
صلاحيات هذا المنتدى:
لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى